300, la naissance d’un empire (critique)

300-photo-site-1

300: Rise of an Empire est un film réalisé par Noam Murro, avec Sullivan Stapleton et Eva Green, produit par Zack et Deborah Snyder. Il narre l’affrontement naval entre l’armée Grecque menée par Themistocle et la flotte de l’empire Perse dirigée par Artémise.  Comme le premier film, cet épisode se déroule dans une antiquité fantasmée et ultra stylisée, crée par l’auteur de comics Frank Miller.

Ce projet était horriblement casse gueule: 300 est pour moi un film culte, remplit de moments forts et de punchlines inoubliables. « TONIGHT, WE DINE IN HELL » qu’ils disaient avant de passer à table.  Et je ne voyais vraiment pas comment ils arriveraient à nous proposer une suite potable. Surtout sans Zack Snyder aux commandes. La première bande-annonce ne faisait d’ailleurs pas franchement envie ! Finalement, ce 300 « 2 » est une bonne surprise. Sans égaler le premier épisode, on retrouve avec plaisir les principaux protagonistes du premier opus (en guest star), les ralentis stylés, les paires de boobs et cet univers si particulier bourrés d’effets visuels. Esthétiquement, le film est toujours une réussite, en particulier le design de la culture perse.

Cependant; l’ersatz de Gerard Butler ne fait pas le poids face à la comparaison et le scénario, peu devellopé, a pour effet collatéral de dédramatiser totalement l’enjeu du premier film. Les Grecs ne sont pas les légendaires Spartiates et ça se ressent. Le scénario se calque trop sur le déroulement du premier, comme le rythme de la bataille, ou les personnages (le père et son fils se battant ensemble par exemple, dont les rôles sont ici inversés) Quant au sous-titre « Rise of an Empire », il a probablement du être trouvé à l’arrache, car même si les scènes en Perse sont excellentes, elles durent genre 10 min max ! Heureusement, Eva Green jouant le rôle de l’antagoniste, est particulièrement charismatique (comme souvent d’ailleurs) et les scènes de batailles sont toujours aussi jouissives. Bourrin et régressif (mais assumé), c’est malgré tout le film que j’attendais. Ce second opus fait bien le job, sans égaler l’original. Concernant la 3D, je l’ai trouvé vraiment réussie, bien que le réalisateur abuse des effets de particules: il en a foutu partout !

 Le verdict : BIEN SYMPA !

Publicités

Une réflexion sur “300, la naissance d’un empire (critique)

  1. Sympa comme verdict (je viens de découvrir ton blog). Personnellement j’ai beaucoup aimé le un et au vu de ta critique je vais me laisser tenter par le second opus :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s