Pourquoi je ne passe pas (encore) à la next-gen

the_witcher_3_wild_huobuxr

«Tiens donc, toi qui aime les jeux vidéos, t’a pas encore une nouvelle console ? » Étonnamment, pour le moment, la next-gen (comprenez PlayStation 4 et Xbox One) ne m’intéresse pas tant que cela. Pourtant, en 2007, j’étais parti travailler à la sueur de mon front à Rupture Farms (ou tout comme) pour me payer ma première PlayStation 3, que je désirais ardemment. Je me sentais minable avec ma vielle console et j’étais émerveillé par les graphismes et les possibilités des nouvelles machines (et la propagande des constructeurs !) Aujourd’hui, rien ne me donne envie de « sauter le pas ».

Voila pourquoi je ne passe pas encore à la next-gen :

Les premiers se font toujours entuber.

On ne le dira jamais assez mais les premiers acheteurs payent souvent les pots cassés. A chaque générations, les éditeurs nous promettent des consoles fiables, et quelques mois plus tard, c’est généralement l’hécatombe. Je me souviens qu’a la sortie de la PS3, des sites l’avaient foutus dans un congelo, dans un four pour tester sa résistance incroyable. Et la machine fonctionnait encore ! « Increvable cette console, merci Sony !» s’écriaient quelques fanboys, le portrait de Ken Kutaragi tatoué sur le cul. Deux ans plus tard, ma PlayStation 3 payée 600 euros faisait un Yellow Light Of Death. Et les fanboys me disaient sur les forums « Soit tu mens, soit t’a maltraité ta console » Sympa. Sans compter les grosses baisses de prix dès la première année qui me faisait regretter de l’avoir pris si tôt. Que l’on ne me dise pas que cette fois, « Les constructeurs ont compris, les consoles sont fiables». Quand on voit que aujourd’hui encore, Sony fait tout pour garantir son matériel un an seulement au lieu de deux…

Un fossé générationnel pas si grand

motor

« Non mais la c’est les jeux de première génération, attends de voir quand la console sera maîtrisée» Oui et non. Personnellement, j’ai trouvé dès le départ que le fossé graphique 128 bits – Génération HD était vraiment immense. J’ai pris de vrais claques avec des jeux comme MotorStorm (les effets de boue!) ou Gears of War (la découverte des shaders ) Ici, la PS4 et la Xbox One propose de belles choses, mais rien de comparable, on est pas face à une révolution. C’est vraiment l’amélioration de tout ce que l’on connaît déjà, sans réelles grosses nouveautés technologiques. La marge de progression technique sera également moins importante qu’a l’époque de la PS3. De même, à l’époque de la Xbox360 on avait l’impression (naïve !) d’avoir un PC dans notre salon. On pouvait lire nos vidéos, nos images, notre musique, aller sur le web. Cela représentait un changement radical avec la génération précédente qui présentait à peine un menu pour les options. Et la console était réellement connectée (bien plus qu’avant, j’entends) La PS4 et la Xbox One n’apporte aucune révolution à ce sujet, c’est le même écosystème et le prolongement de la gen précédente (mêmes systèmes de récompenses, même features, menus très proches…) Dans le cas de la Xbox One, le menu est quasiment le même. Je suis donc logiquement moins séduit.

Ou sont les jeux ?

J’achète une console quand de bons jeux sortent dessus. Pour le moment, je n’ai pas vu de quoi faire sauter une braguette. Les joueurs Next Gen que je connaissent passent plus de temps à s’astiquer sur des remasters que sur des jeux inédits. Ou jouent à…FIFA ! Payer 400 euros pour jouer à des jeux que j’ai déjà, avec trois poils de cul en plus ne me fait pas plus rêver que ça. J’attends donc au moins la sortie The Witcher 3 pour me décider à prendre une PS4.

xbox

On est pas si mal sur Old Gen !

Je pense avoir joué à tous les gros jeux de la old gen, mais je suis encore loin d’avoir tout terminé ! Sur Xbox 360, j’ai par exemple adoré The Saboteur, qui n’est pas un « grand jeu » pour la presse et la majorité des joueurs. J’ai également beaucoup acheté de titres sur cette old gen, et je n’ai pas envie de tout foutre au placard. Évidement, je sais bien que je pourrais très bien «rebrancher la console et y jouer à nouveau » si le cœur m’en dit. Mais je regarde mes pauvres jeux PS2 que je n’ai pas utilisé depuis la mort de ma PS3 rétrocompatible..Je me doute que le destin de mes jeux Xbox360 / PS3 sera le même. Et je sais également que si je commence à jouer à sur next gen, ma centaine de jeux « périmés » ira moisir au fond d’un carton pour l’éternité. Je préfère donc continuer de « rentabiliser » la gen précédente tant qu’elle m’attire encore. Je m’amuse encore dessus et je n’ai pas encore l’impression de faire du retro-gaming. Donc, ça va. Et j’ai encore des dizaines de jeux à faire ou à terminer.

La next-gen rends con ?

lastof

Ce sous titre est un peu provocateur, mais il résume bien ma pensée. Depuis la sortie de la PS4 et de la Xbox One, il ne se passe pas un jour sans un article de presse parlant de 1080p, de 60fps…Si je suis tout à fait d’accord pour dire que la technique pure à son importance (je regrette justement le manque de fossé entre les deux générations !) on en arrive souvent à lire des choses débiles. La guerre des consoles est alimenté en permanence par des techniciens du dimanche, fanboys aveugles et journalistes qui nous vendent certains jeux « useless » mieux que les éditeurs eux même ! Les early adopters tente de se rassurer après avoir craché plusieurs centaines d’euros et hurlent partout sur le web. Moi je reste totalement halluciné par le nombres de gens qui ont fini The Last of Us il y a moins d’un an et qui vont RACHETER le jeu plein pot. Avec le sourire, évidement «Merci Naughty Dog pour cette superior version » Parce que bon, 1080p – 60fps quoi ! Heureusement, ce climat de crétinerie s’atténue logiquement quand les machines «next gen » se banalisent.

Publicités

Sept destinations idéales pour partir en vacances (virtuelles)

IMG_20130710_100206

Il fait beau, c’est l’été et, à défaut de descendre quelques trafiquants de drogue, la crise économique a eu raison de vos vacances. Cette année, Juillet-Aout se passera en tête à tête avec votre patron Christian dans les bureaux de la Cogip. Mais ne déprimez pas (tout de suite) les consoles actuelles sont peut-être en mesure de vous offrir l’évasion dont vous méritez. Ce n’est pas grand chose, mais il faudra bien s’en contenter. Si vous avez soif de dépaysement, mon agence de voyage vous propose aujourd’hui quelques destinations virtuelles à découvrir.

Côtes de la Thaïlande (Tomb Raider Underworld)

tombraider

Vous êtes fauchés, mais vous avez besoin d’une dose exotisme ? Vous aimez l’Asie ? Alors embarquez en tant que passager clandestin sur le luxueux yacht de mademoiselle Croft en direction des côtes de la Thaïlande. En plus d’être admirablement accompagné par une hôte de rêve en mini-short moulant, vous pratiquerez moultes activités sportives: nage, escalade, randonnée en plein air…Bien sûr, nous sommes en Thaïlande, et vous pourrez assouvir en toute légalité vos plus obscures pulsions : en exterminant des animaux en voix d’extinction au fusil d’assaut par exemple. Ou encore en bousillant à la grenade des vestiges immémoriaux de civilisations disparues. Le voyage propose également la visite d’un temple abandonné gigantesque, parfaitement visible sur Google Earth, mais…mystérieusement préservé du tourisme de masse. Qu’attendez vous, partez donc à l’aventure !

Zack Island (Dead or Alive Xtreme 2, Dead or Alive 5)

doa

Découvrez Zack Island, une île artificielle paradisiaque où se côtoient palmiers et grosses noix de cocos. Plages de sable fin, cascades, piscines, hôtels, casinos, salle de pôle dance (?) cette île regorge de lieux sympas pour se détendre. Zack Island est également réputé pour ces locatrices, adeptes de la chirurgie plastique, de l’exhibitionnisme et des micro-bikinis. Mais ne soyez pas trop hâtifs : il faudra partager l’île avec une horde de touristes japonais, photographiant à tout va les belles poupées la main dans le slibart. Les activités sont nombreuses, mais considérablement ardues. Seul le jet-ski offrira une activité abordable au vacancier moyen. Autres contraintes : la diffusion intempestives de tubes de l’été à chaque coins de l’île, une liberté d’action proche de celle d’un journaliste en Corée du nord, et des tarifs prohibitifs pratiqués par la mafia locale contrôlant d’une main de fer le taux du Zack Dollars. Il faudra donc cracher au bassinet si vous espérez en voir plus. Les chambres d’hôtels sentent un peu le sperme froid, c’est normal.

Hawai (Motorstorm : Pacific Rift)

motor

Une destination qui devrait plaire aux nombreux « teufeurs » qui se rendent chaque année dans des champs boueux pour écouter, drogué et alcoolisés, de la musique techno en bruit de fond. Ici, c’est la beuverie intégrale : au diable les conditions de sécurité, au diable les lois, au diable les maladies tropicales…C’est la teuf ! Vous êtes là pour vous éclater ! Squat et bière Deluxe sont au programme. Le festival Motorstorm, organisé sur l’île, vous permettra de participer à des courses hautement mortelles sur des circuits à la dangerosité incontestable. Chaque course se termine par une avalanche de morts et de disparus, tandis que le gouvernement américain préfère fermer les yeux sur ce spring break tropical. A noter que la compagnie de voyage décline toutes responsabilités en cas d’accident létal.

Baie du cuirassé, Columbia (Bioshock Infinite)

bioshock

Vous êtes un peu traditionnel et révolté par la décadence de notre temps qui délaisse la combinaison de bain rayé au profit du provocant bikini ? Offrez vous un week-end en famille à la baie du Cuirassé pendant vos congés payés ! Profitez de cette magnifique plage artificielle et son ambiance résolument rétro ! Dansez sur le ponton, faites des châteaux de sables, profitez de la musique de bal musette (Il serait dommage de passer à coté du pétillant remix de « Girls just want to have fun« ) …Mais ne vous éloignez pas trop du rivage, vous risquerez de ne plus avoir pied. Et de subir une chute mortelle.

Ibiza (Test Drive Unlimited 2)

testdrive

Comment vous vendre le voyage autrement qu’en vous disant : c’est Ibiza, sans David Guetta. Adepte de l’ambiance « caliente » et des voitures de luxe, nous vous proposons un road trip sur l’île d’Ibiza. Venez participer à de nombreuses courses et tentez de remporter le prestigieux tournoi Solar Crown. Durant vos vacances, vous êtes libre de vaguer à vos occupations sur l’île : conduire, conduire…ou bien conduire peut être ? Achetez des villas, achetez de nouvelles voitures, achetez des stickers pour votre voiture, allez en chirurgie et devenez rousse (?) soyez fous ! Vous constaterez que ce que l’on dit sur Ibiza n’est que pure légende : l’île est aussi festive qu’une veillée funèbre à Guatalamo et ses habitants restent reclus chez eux de peur d’être fauché par un conducteur inattentif. Il ne sera pas donc possible de rouler sur la gueule de quelques Ch’tis de passage. Mais le calme, c’est bien aussi.

Rook Island (Far Cry 3)

farcry3

Partez avec vos amis et votre copine sur les Rook Islands pour des jours de fête, de sexe, et d’éclate totale. Sauts en parachute, sessions de parapente, courses en jet ski, safari, séquestration par un groupe de dangereux psychopathes…Séquestration par un groupe de dangereux psychopathes ????? Si le cadre s’avère paradisiaque, il se pourrait que l’île soit en effet habité par quelques gangs lourdement armés. Mais si votre entourage se trouve kidnappé par un Tyler Durden en tongues, sachez prendre la chose avec philosophie. Ce serait dommage de ne pas profiter de toutes les richesses de l’île, à cause d’un léger contretemps. Le risque de mourir et l’opportunité de participer à un conflit armé en aidant le sosie de Will.I.Am pimentera à coup sur vos vacances. Si vous êtes amenés à avoir des relations sexuelles avec des autochtones, n’oubliez pas de sortir couvert.

Bodhum Plage (Final Fantasy XIII – 2)

FF

Adeptes des couleurs acidulées et des surfeurs aux shorts asymétriques, rendez vous à Neo Bodhum ! Située en bord de plage, cette ville de Cocoon vous permettra de passer des vacances en toute quiétude. S’affranchissant de la loi littoral, les constructions à même la plage donnent un charme certain à l’endroit, et il est ainsi possible de trouver un bar sans trop marcher. Boisson fraîche et soleil font toujours bon ménage ! Concernant les activités possibles, des chasses au trésor sont régulièrement organisés. Il faudra s’en contempler. Même la baignade est étonnamment interdite pour les touristes. Dommage, il aurait été tentant de noyer Hope.

NB : Pour des raisons pratiques, mon article se limite aux jeux de la génération HD. Sinon, je vous aurais vivement conseillé la ville de Costa Del Sol, la place Delfino ou encore le village des sables. Cet article est ouvertement inspiré du dossier du blogueur Serialbutcher intitulé « Ces jeux pour partir virtuellement en vacances«