Pourquoi ce blog de geek n’est pas un « blog de geek » !

bb

J’avoue. J’ai du mal avec l’expression « geek ». Au delà même de sa signification stricto-sensu, c’est surtout l’image que cette expression m’évoque qui me gave. Et quand je parle de geeks, je ne pense pas au petit gros, fans de jeux vidéo et de comics US, bavant devant son pc à la recherche de news fraîches sur le prochain Star Wars. Ce spécimen, je dirais même que je l’aime bien. Seulement voila, à notre époque, la définition du « geek » à pas mal évolué. Parfois, je vais juste sur Facebook vérifier mes notifications, et ma copine me traite alors de geek. Et là, je ne comprends pas. « What ? Je suis sur Facebook là, pas en train d’attaquer le site du FBI ! » En fait, donner une définition actuelle au terme geek me semble trop difficile, puisque le moindre débile qui touche un clavier peut être considéré comme tel. Et les gens sont même fiers d’être « geek » aux yeux de la société. Alors que je sais pas, ça signifie quand même « attardé ! »

Personnellement, j’ai plutôt du mal à me considérer comme l’un d’entre eux : je suis simplement un type passionné. Néanmoins, l’expression plus globale de « culture geek » me paraît quand même bien pratique pour désigner tout ce que j’aime : les jeux vidéo, le cinéma de genre, la SF, les arts graphiques, etc…Je ne suis donc pas totalement fermé au terme, et je revendique donc explicitement aimer la culture geek. En ce sens, ce blog est donc un blog de geek .

Alors, ou est le problème ? En fait, il existe sur internet depuis quelques années toute une génération de geeks autoproclamés ayant fait du « blog de geek » une sorte de label déposé. « Le blog d’un geek » « Le blog geek » « Geek : le blog » « Le geek mondain » « Blog de geek » j’exagère à peine au sujet des titres, et il en existe des centaines !

geekshoping

C’est précisément cette image du geek que je n’apprécie pas , que je ne supporte pas ! Ainsi, un blog de geek, ça m’évoque instantanément le journal web d’un acheteur compulsif moyen, rédigeant en speed des tests de 3 lignes dans le but d’amasser des jeux en version presse. Souvent, les articles sont rédigés avec un ton insipide et les MAJ se font au rythme de la carte bancaire du dit « geek ». Je précommande un jeu= un article. Je le reçois= un article. Je lance le jeu pendant 1 heure=un article. Je comprends qu’il existe un certain public pour ces gens là, mais à titre personnel, cela ne m’intéresse pas. J’ai du mal à me branler sur de l’unboxing à longueur de journée.

J’ai d’ailleurs examiné de nombreux « blogs de geek » pour remarquer qu’ils se ressemblaient presque tous. Une sorte de mafia des geeks. Ou alors, c’est le même type qui gère en secret tous ces blogs ! Ce serait presque crédible, d’où mon expression de « label ».

J’ai le regret de t’avertir, cher lecteur, que ce blog de geek n’est pas un « blog de geek ».

Ofclboxart_cfm_Hatsune_Miku-illu

Ci dessus, l’une des idoles de cette secte méconnue

Voici les grandes principes du blogueur geek, principes que je ne respecterais PAS ici :

  • Être un acheteur compulsif
    Je préfère parler des jeux d’aventure que des aventures de ma carte bancaire
  • Être un collectionneur maladif
    Je vais vous faire une confidence : je n’ai rien sous blister. Et j’ai collé des cartes ultra rares de MGS4 avec de la patafix sur mon mur !
  • Habiter à Paris, en Belgique ou dans le Nord (La fameuse « ConfessionsIntimes BELD ») C’est foutu, je passerais jamais à Tellement Vrai.
  • Considérer que « Les japonais, ce sont les gentils et les américains, ce sont les méchants » C’est bien connu, Sony ne fait des jeux que pour l’amour du média. Et surement pas pour l’argent comme ces gros pourris de chez Microsoft !
  • Être fan de Miku Hatsune (Serioulsy ?)
    Y a des limites à la connerie, chez eux, c’est l’équivalent Hannah Montana.
  • Organiser des concours pour faire venir la plèbe
    Peut être la seule règle que vais respecter. Viens chez moi, petit peuple.
  • Jouer à des jeux nazes pour augmenter son score (et le revendiquer)
    Si je joue à des jeux nazes c’est simplement parce que j’ai mauvais goût.
  • Avoir le mot geek dans le titre de son blog
    Ce sera pas pour cette fois.

Maintenant que vous êtes pleinement informé de cet affreux outrage que je fais aux « geeks  officiels », je vous souhaite une bonne lecture.

Publicités